Nous contacter
Login Client
Retour

BIM, la modélisation de projet de construction en 3D

Topographie
Le 13 octobre 2019
ALTAMETRIS est spécialisée dans la modélisation de maquettes BIM d’infrastructures grâce à son expérience dans la collecte LiDAR de haute précision par moyen aérien (drone, hélicoptère). Qu’il s’agisse de maquettes de l’existant, de maquettes d’exécution ou de DOE numérique, ces données s’intègrent parfaitement dans votre Jumeau Numérique.

 

 

 

 

Le BIM, très développé dans le domaine de l’architecture et du BTP, consiste à modéliser un projet de construction sous la forme d’une maquette 3D. Il désigne aussi une méthode de travail collaborative, organisée autour de la maquette 3D, permettant d’anticiper la gestion des interfaces entre métiers et de collaborer plus efficacement. Cependant, le BIM n’a pas été conçu pour gérer des infrastructures linéaires et encore moins pour décrire des installations déjà existantes. Dès lors, comment profiter des intérêts de la gestion de projet en BIM sur des projets de régénération ou d’évolution d’infrastructures existantes ?

ALTAMETRIS a mis en place des développements spécifiques et réalise aujourd’hui des maquettes numériques de l’existant jusqu’au niveau de détail LOD300 à 350. Nous maîtrisons toute la chaîne de production de la données 3D, de l’acquisition par vecteur aérien (drone, hélicoptère) ou terrestre, à la réalisation de la maquette BIM d’exécution, en passant par la production de nuages de points 3D à haute résolution et la confection de plans topographiques. 

Collecte de données


Le matériel d’acquisition est adapté selon l’étendue de la zone à modéliser et le niveau de détail attendu. Pour des sites de surface réduite, le drone permet d’atteindre une très haute résolution, de l’ordre de 1000 points de mesure par m², en un temps intéressant puisque 90 min de vol suffisent pour couvrir 25 ha. L’acquisition par hélicoptère s’avère plus pertinente pour des linéaires étendus ou des surfaces vastes. Quant à la précision des données, le déploiement d’un LiDAR aérien permet d’atteindre une localisation des objets de la maquette avec une précision à 2 cm près, rapidement et sans impact sur l’exploitation du site industriel. 

Représenter une infrastructure existante


La représentation d’une infrastructure existante pose des questions inédites par rapport à un projet neuf.

Par exemple, sur une gare ferroviaire de conception ancienne, entretenue pendant plusieurs décennies, il est intéressant de noter que de nombreux modèles de portes et fenêtre co-existent parfois sur le même bâtiment, ce qui doit être retranscrit dans la modélisation. De la même façon, les abris voyageurs ou les bancs, situés sur les quais de gare, peuvent être hétérogènes.

La réalité du terrain peut également différer du théorique ou du « tel que conçu ». Par exemple, au cours de la modélisation BIM d’une passerelle piétonne en gare, nos modélisateurs se sont rendu compte grâce à la précision du nuage de points 3D que les deux extrémités de la passerelle n’avaient pas la même élévation, contrairement à l’attendu théorique. Ce niveau de détail a été représenté dans la maquette, pour coller au mieux à la réalité terrain.

Parmi les challenges rencontrés par ALTAMETRIS, s’est aussi posé la question de l’intégration de la maquette BIM dans un environnement non plat (contrairement aux maquettes de bâtiments). Le relevé LiDAR permet de reconstituer un Modèle Numérique de Terrain (MNT) détaillé sur lequel viennent s’ancrer les infrastructures au sein de la maquette BIM. L’environnement des infrastructures est donc perceptible et peut permettre de planifier des travaux par exemple.


BIM

Recherche et Développement


ALTAMETRIS participe au groupe de recherche MINnD Saison 2, qui a pour objectif de favoriser le développement du BIM pour les infrastructures. En l’absence d’une norme IFC Réseaux régissant la conception des maquettes BIM, des questions restent par exemple en suspens sur le niveau de détail à atteindre dans la modélisation de l’infrastructure et ses composants.

Un autre sujet est le passage du BIM, utilisé principalement en conception, au Jumeau Numérique de l’infrastructure, en phase Maintenance. L’usage final de la maquette BIM d’exécution dans le Jumeau Numérique a probablement un impact sur la façon dont elle doit être réalisée. ALTAMETRIS participe par ailleurs au développement du Jumeau Numérique de SNCF Réseau.


En conclusion, ALTAMETRIS fournit un service de relevé topographique et de réalisation de maquette BIM clé en main, adapté aux phases Avant-Projet et Projet. La force d’ALTAMETRIS est de fournir une information de haute précision, avec un savoir-faire développé dans les infrastructures de transport. Le client peut ainsi se baser sur ces maquettes BIM pour réaliser ses études de conception ou de modernisation. Quant aux usages du BIM en phase maintenance, pourquoi ne pas intégrer nos maquettes BIM dans votre Jumeau Numérique ?